Espace propriétaires 0
Facebook
Google +
Twitter

MeilleursBiens reverse 100 % des commissions

Publié le 12 juin 2018

Article publié par ImmoMatin.com

Le modèle économique des agences immobilières n’a jamais été autant challengé ! Comme Proprioo, Marton et Comm’il vous plaira, MeilleursBiens rebat les cartes. Le réseau reverse 100 % des commissions à ses agents mandataires, qui doivent, en contrepartie, s’acquitter de frais d’abonnements mensuels. Les explications de Michaël Benchabat, directeur de MeilleursBiens. 

Pouvez-vous présenter MeilleursBiens ?

C’est un réseau de mandataires, pour l’instant essentiellement concentré sur Paris, qui a été lancé dans l’objectif d’apporter un maximum de services aux clients, dans un contexte où l’image des agents mandataires n’est pas reluisante. Suite à un questionnement de ma part sur ce que pourrait être « un réseau idéal pour un agent immobilier », MeilleursBiens a récemment évolué. Aujourd’hui, sa particularité c’est qu’il permet aux mandataires de toucher 100 % de leurs commissions sur toutes les ventes, donc d’augmenter leurs revenus de 30 %. C’est un concept qui est particulièrement adapté aux professionnels chevronnés, moins aux débutants. 

Quel est le poids du digital dans votre réseau ?

Nous centralisons, au sein d’une marketplace, des services que nous proposons à nos agents mandataires, à des prix négociés. Nous proposons par exemple les prestations de Meero sur la photo immobilière et la visite virtuelle. Le premier shooting photo est vendu au tarif préférentiel de 49 euros ! En parallèle, nous leur permettons de diffuser leurs annonces sur une cinquantaine de portails dont ceux des leaders. La digitalisation de notre réseau permet de réduire nos coûts de fonctionnement. Nos mandataires ont juste à payer un abonnement mensuel compris entre 179 et 289 euros ainsi qu’un forfait administratif de 139 euros à chaque vente, quel que soit le montant de leurs honoraires. 

Ce modèle économique est-il bien perçu ? 

Nous notons parfois un certain scepticisme de la part des futurs mandataires sur la pérennité du modèle. Mais nous les rassurons, en leur précisant notamment que ce modèle de réseau a prouvé son efficacité au Canada, aux Etats-Unis ou en Angleterre. Nous avons également développé, sur notre site, un comparateur de revenus qui achève de les convaincre. Il compare les conditions de revenus qu’ils ont aujourd’hui et celles que le réseau MeilleursBiens leur propose. Il peut y avoir jusqu’à 40 000 euros d’écart par an ! Aujourd’hui, une vingtaine d’agents immobiliers ont donné leur préavis de départ à leur réseau et sont en cours de transfert chez nous.