Espace propriétaires 0
Facebook
Google +
Twitter

Emprunter à 1% sur 25 ans, c'est maintenant possible!

Publié le 09 juillet 2019

Les soldes se poursuivent sur le front des crédits immobiliers. Alors que le taux d’emprunt d’Etat - les fameuses OAT - à 10 ans sont pour la première fois de leur histoire devenus négatifs, - 0,05% au 1er juillet -, les banques profitent de cet appel d’air pour faire tomber leurs taux à des niveaux inédits. Avec de très bons dossiers, il est maintenant possible d’emprunter à 1% sur 25 ans. Du jamais vu ! “Mois après mois on franchit de nouveaux records ! (...) Les banques cherchent toutes globalement à prêter à la même cible de clientèle : les emprunteurs à hauts revenus et primo-accédants. C’est cette forte concurrence interbancaire qui conduit à ces taux records !”explique Sandrine Allonier, porte-parole du courtier en crédit immobilier Vousfinancer.

De son côté, le courtier Empruntis vient d’enregistrer deux dossiers avec des taux canons à 0,8% sur 20 ans. “Les dossiers sous la barre des 1% sur 25 ans devraient se multiplier. Ce n’est qu’une question de temps”, précise Ulrich Maurel, président du directoire de la Compagnie européenne de crédit (comprenant le courtier Empruntis). Sur 15 ans, les meilleurs profils dégotent mêmes des taux canons à 0,6%. Des montants exceptionnellement bas, bien en deçà des moyennes constatées sur les mêmes durées : 1,2% sur 15 ans, 1,4% sur 20 ans et 1,6% sur 25 ans. sur 15 ans.

A quoi ressemblent ces emprunteurs modèles ? Vousfinancer en donne un aperçu. A Nantes, un couple de 38 ans, avec 3 enfants, gagnant 7.500 euros nets par mois a réussi à financer un crédit de 1% sur 25 ans pour une maison ancienne de 750.000 euros avec 15% d’apport personnel. Mieux : un couple de médecins gagnant 14.000 euros nets par mois a réussi à dégoter un taux de 0,93% sur 25 ans pour acheter leur maison de 800.000 euros avec 25% d’apport.

Ces taux records sont soutenus par la baisse des taux consentie en juillet par les banques régionales : entre 0,05% et 0,15%. Les banques nationales ont en revanche, pour le moment, laissé leurs taux inchangé. Mais à partir de septembre, les courtiers sont unanimes pour dire que les dossiers à 0,5% sur 20 ans pourraient apparaître, et ceux sous la barre des 1% sur 20 ans se démocratiser.

 

Rejoignez le Réseau MeilleursBiens
100% Commissions - 100% Digital
plus d'informations ? Cliquez ici 

Source: Capital