Espace propriétaires 0
Facebook
Google +
Twitter

STRASBOURG: L'ARRIVÉE DU TRAM EST-ELLE SYNONYME D'AUGMENTATION DU PRIX DE L'IMMOBILIER ?

Publié le 27 juin 2019

rois nouvelles stations, 1,6 kilomètre de tram supplémentaire et le cœur du quartier de la Robertsau désormais relié. Lundi, les premiers passagers ont pu profiter de l'extension de la ligne E, qui va désormais jusqu’à l’arrêt « L’escale ». Ce n’est pas la première fois que le réseau strasbourgeois est élargi. Au printemps 2017, c’était en direction de Kehl, en 2013 vers Poteries et à l’horizon 2020, Koenigshoffen devrait être desservi. Ces extensions ont-elles des répercussions sur les tarifs de l’immobilier ?

« Un logement accessible en transport en commun est forcément plus cher que le même à plus de quinze minutes de marche à pied, c’est évident », rappelle d’abord Frank Trienbach (FT immobilier). « Le tram a un impact sur les prix mais c’est difficile à chiffrer », ajoute-t-il.

« Le principal levier, c’est l’offre et la demande »

« A Illkirch, on a vu une petite augmentation, de l’ordre de 5 % maximum », estime Gérard Durr, président de la Fnaim du Bas-Rhin, qui regroupe les professionnels du secteur. « Mais l’effet tram, je ne le mets qu’en troisième position dans les critères d’achats, nuance-t-il. Les acquéreurs ont d’abord une enveloppe financière puis un nombre de pièces à respecter. Après, si ces deux premiers points sont remplis, oui, le tram représentera un atout. »

« Il apporte un plus, une valorisation mais ne permet pas à lui seul d’augmenter le prix. Le principal levier, c’est l’offre et la demande », résume Marc Windheiser, responsable de l’agence Orpi à la Robertsau. Dans ce coin très recherché de Strasbourg, ce spécialiste ne s’attend pas à une flambée de l’immobilier avec l’extension de la ligne E. « Le marché est tellement étroit que l’argument tram ne devrait pas avoir une grosse importance. En plus, il est très dur d’augmenter des prix déjà très élevés ! »

Pas un avantage pour tout le monde

Un logement s’y négocie actuellement autour de 3.000 euros le m². Soit au-dessus de la moyenne de 2.550 euros enregistrée à Strasbourg par la FNAIM. Mais encore en dessous de celles des deux quartiers les plus prisés de la ville : l’Orangerie et Contades. « A la Robertsau, un joli appart de 100-110 m² bien équipé et avec une terrasse, c’est même plutôt 3.500 euros le m² », précise Jean-Yves Rodier, responsable de l’agence HRD Immobilière de l’Orangerie.

Lui aussi voit le tramway comme un gage supplémentaire d’attractivité. « Ça va doper un peu les ventes. Pas en proximité immédiate mais derrière. » Car certains propriétaires y ont peut-être aussi un peu perdu avec son arrivée et les nuisances sonores qu’il représente… « Tout ça dépend des personnes, certaines accepteront le bruit mieux que d’autres, conclut un agent immobilier de Groupimmo, à Illkirch. Il y a toujours plus de demandes quand le tram est proche. Et plus il y en a, plus les prix peuvent être élevés. »

 

Rejoignez le Réseau MeilleursBiens
100% Commissions - 100% Digital
plus d'informations ? Cliquez ici 

Source: 20Minutes